Aller au contenu principal

Débat / Rencontre

Dépression et subversion

Colloque

16 oct. 2004

L'événement est terminé

Alain Séchas, Le Mannequin, 1985

Du spleen baudelairien aux formes cliniques de la dépression contemporaine, en passant par le concept de " nihilisme " forgé par Nietzsche, la " fatigue d'être soi " (Alain Ehrenberg) hante toute la modernité. Si la souffrance qu'elle génère lui dénie toute valeur positive dans notre société, les artistes en ont fait de longue date un puissant instrument de résistance. Vingt ans après Soleil noir, dépression et mélancolie de Julia Kristeva, le colloque "Dépression & Subversion " aimerait s'interroger à cet égard sur la possibilité de réécrire l'histoire de l'art moderne en rendant à la dépression et aux déprimés cette place que l'ardeur tant célébrée des avant-gardes leur a peut-être volée, avec des artistes ainsi que des intervenants issus de tous les champs de la pensée : histoire de l'art, psychanalyse, philosophie, sociologie, théologie.

Quand


16 oct. 2004
15h - 19h30

Grande salle - Centre Pompidou, Paris