Aller au contenu principal

Débat / Rencontre

Marie-Berthe Aurenche

Photomaton (1929)

18 oct. 2009

L'événement est terminé

Anatol Marco Josepho, ingénieur américain, dépose le brevet du photomaton en 1924, à New York avant de fonder la société Photomaton en novembre 1927. L'année suivante, les premières cabines sont installées à Paris, en quelques endroits seulement : aux Galeries Lafayette, chez Sam's, dans le hall du Petit-Journal, au jardin d'Acclimatation et au Luna Park.

 

Avant de devenir les pourvoyeurs de portraits normés destinés aux cartes d'identité, ces appareils étaient surtout une attraction ludique et triviale, au même titre que les machines à sous des fêtes foraines.

 

C'est dans ce contexte, lors de leurs activités de groupe, que les surréalistes découvrent et s'emparent immédiatement de l'invention. Formé à partir des termes « photo » et « automaton », ce procédé sans opérateur, véritable photographe automate, fascinait ces artistes car il offrait un équivalent visuel et théâtral de l'écriture automatique.

 

Programmation / intervenant(s) :

Par Michel Poivert, historien de la photographie, professeur d'histoire de l'art contemporain à Paris 1, Panthéon Sorbonne.

Quand


18 oct. 2009
À partir de 11h30

Petite salle - Centre Pompidou, Paris