Aller au contenu principal
Résumé

La pratique du « mashup » (mixage) se généralise aujourd'hui sur Internet. Elle procède d'une dynamique amateur favorisée par la disponibilité pour le grand public d'outils de mixage, de montage, d'annotation ou d'effets spéciaux qui étaient jusqu'à présent l'apanage des studios professionnels. Le mashup consiste majoritairement à monter des plans ou séquences de films et éventuellement d'ajouter un commentaire personnel en sous-titrage, en superposition de texte sur l'image ou en voix off. Le mashup hérite historiquement des pratiques du sampling (composition musicale à base d'échantillons sonores empruntés à d'autres oeuvres) mais se généralise à présent à la photographie, au texte, au code informatique, aux ressources du Web. Cette pratique est à bien des titres, le témoin du bouleversement contemporain dans la diffusion des savoirs.

L'ambition sociale et culturelle du projet Cinecast est d'explorer de nouveaux modes de lecture et d'appropriation des contenus audiovisuels dans le contexte de réseaux sociaux associés à des outils d'annotation, d'enrichissement et de partage de points de vue par le plus grand nombre.

Information complémentaire

Conférence, 28/11/2012

Intervenants Vincent Puig
Michael Bourgatte
Jacques Puy
Guillaume Delaperrière
Jean-Yves Lépinay de
Lionel Maurel