Aller au contenu principal
Résumé

"Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France. L'étude de l'affirmation, dans la société française, des différentes mémoires des « années noires » permet de comprendre pourquoi le souvenir du régime de Vichy a longtemps été refoulé au profit de la mise en avant d'une France résistante, et comment le « travail de mémoire » a permis de faire évoluer depuis les années 1970 la lecture historique de cette période. En entrant ainsi dans « l'atelier de l'historien », on appréhende le rôle des enjeux de mémoire dans l'écriture de l'histoire."

(David Colon)

Information complémentaire

Conférence, 16/05/2012

Intervenants David Colon