Aller au contenu principal
Résumé

Cette seconde séance est consacrée au film de Dziga Vertov "L'homme à la caméra". Ce film date de 1929 et les 30 années qui le séparent des films Lumière marquent le triomphe du cinéma sur les autres modes de représentation mais surtout dans son appropriation du monde lui-même.

L'une des problématiques abordées au cours de cette première série de projections-conférences tourne d'ailleurs autour de la conscience que le cinéma embrasse le monde pour en faire quelque chose qui lui appartient. "L'homme à la caméra" exalte justement cette toute-puissance du cinéma.

1929 marque également la fin du cinéma dit "muet" et Jean-Louis Comolli revient sur cette question du synchronisme du son et de l'image qui a imposé ses restrictions au cinéma, comme si la résistance du son a être intégré au cinéma représentait la part du monde qui ne se laisse pas filmer.

Laissant volontairement de côté un savoir plus universitaire, Jean-Louis Comolli souhaite partir de cette expérience commune de spectateur pour tenter de comprendre le couple étroitement imbriqué que constituent le cinéma et le monde. C'est ainsi qu'il introduit la projection du film.

Information complémentaire

Projection - Conférence, Cinéma 2, Centre Pompidou, 04/02/2008

Intervenants Jean-Louis Comolli