Aller au contenu principal
Résumé

Vivian Curran se place du point de vue d'une professionnelle du droit comparé pour aborder la problématique d'une mixité réussie entre professionnels et laïcs dans la justice. Démontrant combien l'histoire de chacune des juridictions est étroitement imbriquée à la culture du pays où elle s'exerce, elle souligne que si l'approche anglo saxonne et l'approche française diffèrent, c'est essentiellement parce que la première part des faits pour aller au général tandis que la seconde part du général pour arriver aux faits. La place du laïc apparaît donc plus traditionnelle dans le système anglo-saxon mais tend à évoluer en France, avec notamment une perméabilisation du droit due à l'influence de la mondialisation et au contexte de l'Union européenne. La place des laïcs dans les juridictions diffère également en fonction de la méfiance (ou de la confiance) qui leur est accordée et de la manière dont ils sont encadrés par la loi (par l'Etat en France, par une procédure complexe aux Etats-Unis).

Information complémentaire

Conférence - Débat, Petite salle, Centre Pompidou, 11/06/2007

Intervenants Vivian Curran
Harold Epineuse : animateur(s) / modérateur(s)