Aller au contenu principal
Résumé

Emmanuel Hirsch replace la réflexion sur l'éthique dans une optique politique au sens de la défense du droit des personnes. La question de l'accueil et de l'écoute des malades a été au coeur des premières années d'apparition du sida. La qualité de la réflexion des médecins sur leur relation au malade s'est depuis considérablement améliorée. Mais Didier Sicard remarque que des notions essentielles comme la perception visuelle, le toucher, qui ne sont pas purement scientifiques, doivent être réaffirmer pour lutter contre la mise à distance de l'autre. L'éthique du "care", au sens de sollicitude, réagit actuellement à ce manque.

De même, la notion de temps, qui apparaît parfois défavorable aux médecins, ne doit cependant pas être abordée de manière quantitative mais plutôt de manière qualitative.

Information complémentaire

Table ronde, Petite salle, Centre Pompidou, 14/01/2008

Intervenants Emmanuel Hirsch
Donatien Mallet
Stéphane Deligeorges : animateur(s) / modérateur(s)
Didier Sicard