Aller au contenu principal
Résumé

A traverse quelques séquences emblématiques du film, Jean-Louis Comolli propose une analyse de "Close up" (Abbas Kiarostami, 1990). Du cadrage au son haché, le film de Kiarostami renvoie constamment le spectateur à ses limites et le maintient dans un sentiment de frustration pour mieux lui permettre de comprendre le personnage et pour, finalement, lui faire prendre son parti, le parti des faibles. Fiction documentaire ou documentaire fiction, le fait que les personnages jouent ou rejouent leur propre rôle contribue à troubler le spectateur que le réalisateur défie ici dans une mise en scène à la fois fragmentée, très construite et ludique.

Information complémentaire

Projection - Conférence, Cinéma 2, Centre Pompidou, 23/06/2008

Intervenants Jean-Louis Comolli