Aller au contenu principal
Résumé

Philippe Raynaud, à l'occasion du colloque "Où va notre démocratie?", réfléchit à propos de la démocratie radicale. Il évoque le fait que les régimes modernes reposent sur des postulats contraires à ceux de la démocratie athénienne. Nos régimes sont depuis toujours traversés par une tension, puisque leurs principes sont eux-mêmes souvent contradictoires. Ils reposent en effet sur un intérêt constant pour la politique de la part du citoyen moderne, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Il s'intéresse également à l'évolution de l'attitude de la gauche radicale (qu'il appelle "extrême gauche plurielle").

Information complémentaire

Conférence, Petite salle, Centre Pompidou, 30/03/2007

Intervenants Loïc Blondiaux : animateur(s) / modérateur(s)
Philippe Raynaud