Aller au contenu principal
Résumé

Tantôt présentée comme une garantie contre l'arbitraire des institutions, tantôt comme une marque de légitimité, la présence de non professionnels est souvent ressentie comme une marque de défiance au coeur de l'appareil judiciaire. À des degrés divers, la confiance faite dans les citoyens (dont les dernières manifestations sont, en France, la confirmation du jury en appel des cours d'assises et l'introduction des juges de proximité pour les petites affaires civiles et pénales) touche aussi bien la fonction de juger que son indispensable face à face avec la défense (s'agissant par exemple, des défenseurs syndicaux devant les conseils des prud'hommes).

Démagogie ou apport réel à l'oeuvre de justice ? Cette séance tente d'identifier les clés d'une mixité réussie entre professionnels et laïcs.

Information complémentaire

Conférence - Débat, Petite salle, Centre Pompidou, 11/06/2007

Intervenants Vivian Curran
Roger Perrot
Harold Epineuse : animateur(s) / modérateur(s)
Tiennot Grumbach
Dans le cadre de la série La scène judiciaire : Auteurs, acteurs et représentations de la justice, 01-01-2006
Cycle organisé par la Bpi au Centre Pompidou d'octobre 2006 à la fin 2007. Mieux comprendre la justice à travers ses philosophes, mais aussi à travers le fonctionnement de ses institutions, à travers les attentes des hommes et des femmes qui la rendent ou la subissent, à travers les médias et l'opinion public, tel est l'objectif de ces nombreuses rencontres qui invitent professionnels et chercheurs à en débattre.
01/01/2006