L'œuvre Café Little Boy - Centre Pompidou

L'œuvre

Café Little Boy

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Jean-Luc Vilmouth (1952 - 2015)

Café Little Boy

2002

Peinture, photographies noir et blanc diasec, craies, mousse, contreplaqué, aluminium, médium, matériaux plastiques, plexiglas

En 2002, Jean-Luc Vilmouth se rend au Japon et découvre que certains survivants de la bombe atomique "Little Boy" ont inscrit des messages adressés à leurs proches sur un tableau de l’école Fukuromachi de la ville détruite d’Hiroshima. L'oeuvre d’abord intitulée "Café des histoires" puis "Café Little Boy" s'inspire de cette découverte.

Réalisée pour la première fois à Hiroshima sous le titre "Café des histoires"

Installation évolutive composée de 3 murs peints à l'aide de peinture verte pour tableaux d'écoliers, de petites tables en bois et de tabourets peints, de 6 photographies et de 2 textes, d'1 horloge murale. Le public est invité à écrire ou à effacer des messages à l'aide de bâtons de craie de couleur sur les murs peints.

Achat, 2005.

Numéro d'inventaire : AM 2005-157

Description for the presentation 2014 in the National Museum of Modern Art

During the 1990s, public space and its social dimension became the favoured terrain of artist Jean-Luc Vilmouth. Café Little Boy has its origins in the story of the Fukoromachi primary school in Hiroshima, destroyed by the atomic bomb nicknamed “Little Boy”. Only one wall remained standing, on which the survivors left messages for family and friends. This evolving installation invites visitors to write on the walls in chalk in response to that tragic event, further elaborating the collective memory.

Public Services Department

Autres reproductions de l'œuvre

Autre ressource

Les collections