L'œuvre La Tristesse du roi - Centre Pompidou

L'œuvre

La Tristesse du roi

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Philippe Migeat - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Succession H. Matisse

À propos de l'œuvre

Henri Matisse (1869 - 1954)

La Tristesse du roi

(Le Roi triste)

1952

Papiers gouachés, découpés, marouflés sur toile

292 x 386 cm

Inscriptions :S.D.B.DR. : Henri Matisse / 1952

Réalisée à Nice

Achat de l'Etat, 1954

Attribution, 1954

Numéro d'inventaire : AM 3279 P

En savoir plus

Extrait du catalogue Œuvres de Matisse, catalogue établi par Isabelle Monod-Fontaine, Anne Baldassari et Claude Laugier, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 1989

Dès avant sa présentation au Salon de Mai en 1952, Georges Salles, directeur des Musées de France, avait signalé avec enthousiasme le grand panneau du Roi triste1, vu dans l'atelier de Nice, à Jean Cassou, qui avait aussitôt engagé la négociation en vue d'un achat éventuel pour le Musée national d'art moderne. Cette négociation durera plus d'un an; le panneau est attribué au MNAM à la fin de l'année 1953 et aussitôt installé dans le hall du musée, au-dessus de l'escalier2.

Cette grande composition se rattache vraisemblablement à un thème biblique, mais s'agit-il d'une image liée au Cantique ...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Extrait du catalogue Collection art moderne - La collection du Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, sous la direction de Brigitte Leal, Paris, Centre Pompidou, 2007

Dès sa présentation au Salon de mai en 1952, Georges Salles, directeur des Musées de France, avait signalé avec enthousiasme le grand panneau du « Roi triste » (tel était le titre que lui donnait alors Matisse), vu dans l’atelier de Cimiez, à Jean Cassou qui avait aussitôt engagé la négociation en vue d’un achat éventuel. Cette grande composition se rattache vraisemblablement à un thème biblique, mais s’agit-il d’une image liée au Cantique des cantiques (que Matisse songeait à illustrer à l’époque), ou bien de Salomé dansant devant Hérode ? Elle propose avant tout une réflexion sur la vieil...

 lire la suite

Isabelle Monod-Fontaine

Extrait du catalogue Collection art graphique - La collection du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne , sous la direction de Agnès de la Beaumelle, Paris, Centre Pompidou, 2008

En 1946, Matisse achève la maquette de son « livre-fleur », Jazz – composé de vingt planches en couleurs, exécutées en gouaches découpées entre fin juin 1943 et 1944, et de pages d’écriture –, qui sera publié par Tériade en 1947. Ce premier ensemble utilisant systématiquement et uniquement la technique de la gouache découpée « à vif » dans la couleur va constituer la matrice de son œuvre ultérieur, jusqu’à sa mort en 1954 : c’est dire l’importance de l’ouvrage. La découverte des gouaches découpées de Matisse par la jeune génération des années 1950, américaine et européenne, sera décisive, ...

 lire la suite

Anne Coron

Les collections