Skip to main content
Summary

Emmanuel Carrère est né à Paris en 1957. Petit-fils d'immigrés russes, ancien étudiant à Sciences-Po, il est d'abord critique de cinéma. Il consacre, en 1982, une monographie à Werner Herzog et publie, en 1983, son premier roman "L'Amie du jaguar". Suivront une dizaine de romans et de récits jusqu'à ce jour. Il est aussi scénariste, dialoguiste et cinéaste : il adapte lui-même son roman "La Moustache" et réalise "Retour à Kotelnitch", ville russe qui est à la fois le lieu d'une enquête policière et d'une réflexion sur l'identité. Il livrera les intimes tourments autobiographiques qui ont motivé ce film dans Un roman russe, récit où il affronte ses fantômes familiaux et où il exprime sa quête pour « prendre au piège quelque chose qui m'échappe et me mine ». Ses livres, jusqu'à l'avant dernier, sont habités par la folie, le secret, l'insaisissable vérité des êtres et du monde. Il s'empare de faits divers, comme dans "l'Adversaire", né de son trouble éprouvé face à l'affaire Romand, mais ses livres questionnent toujours sa propre intériorité psychique.

Dans son dernier livre, "D'autres vies que la mienne", il « prête sa plume » à des individus croisés sur son chemin tous marqués par l'irruption de la catastrophe dans leur vie : la maladie, le handicap, la perte, le deuil. C'est pour l'auteur qui observe leur héroïsme quotidien l'occasion d'une méditation sur sa propre existence, son rapport au monde et aux autres pour prendre peu à peu ses distances avec ses démons familiers.

Additional information

Conversation - Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 11/01/2010

Speakers Emmanuel Carrère
Nelly Kaprielian
As part of the serie Ecrire, écrire, pourquoi ?, 01-01-2008
Chaque mois, la Bibliothèque publique d'information propose, à travers ce cycle, une rencontre avec un écrivain français ou étranger. Des entretiens approfondis inviteront à une réflexion sur l'acte d'écrire, ses facteurs déclenchants, l'univers de l'auteur, son cheminement personnel et intellectuel, la raison d'être de l'écriture.
01/01/2008