Aller au contenu principal

Exposer l’histoire d’une collection

2016-2018

À l’occasion du bicentenaire du Musée des artistes vivants (Musée du Luxembourg) en 2018, le Musée national d’art moderne et le Musée d’Orsay reviennent sur l’histoire de cette vaste collection réunie entre 1818 et 1937, dont ils sont les principaux affectataires. Près de quatre-vingts ans après la fermeture du Musée des artistes vivants, cette collection forme un ensemble fini, comprenant les collections du Musée des écoles étrangères contemporaines (Musée du Jeu de Paume).

 

Le projet s’attache à mettre en évidence la concordance ou les écarts entre les choix accomplis par l’institution muséale, d’une part, et le cours de l’histoire des arts au moment où ces choix ont été accomplis, d’autre part. Centrée sur la période des avant-gardes modernes, l’étude fait apparaître des moments historiques significatifs d’engagement, de non-engagement ou de désengagement.

Le second volet de recherche vise, à partir du cas particulier du Musée des Artistes Vivants, à interroger selon une approche comparative les problématiques historiques rencontrées par les musées d’art contemporain qui, à l’instar du Musée des Artistes Vivants, considéré comme le premier musée d’art contemporain au monde, doivent conjuguer le temps court de l’art du présent au temps long de la collection.


Ce projet de recherche engendre une exposition au Centre Pompidou, accompagnée d’une publication hors-série des Cahiers du Musée national d’art moderne, un parcours thématique au musée d’Orsay et un colloque international.

 

Exposition au Centre Pompidou

Organisée en 16 salles et traverses, l’exposition « Histoire(s) d’une collection » présente un historique séquencé de la formation de la collection du Mnam et de ses ancêtres institutionnels, en apportant un éclairage particulier sur les grandes orientations de la politique d’acquisition.

 

Parcours thématique à Orsay

Le parcours « Orsay avant Orsay » met environ cinq-cents œuvres en lumière, signalées par un logo. Revenant sur l’entrée des œuvres en collection, le dispositif renseigne notamment sur les raisons de certaines lacunes impressionnistes dans la collection et des orientations ayant guidé les acquisitions.

 

Réalisation d’un hors-série des Cahiers du Musée national d’art moderne

L’exposition au Centre Pompidou est complétée par la publication en 2018 d’un numéro hors-série des Cahiers du Musée national d’art moderne. Riche de 112 pages, cette publication intitulée « Histoire(s) d’une collection » reprend et développe le propos de l’exposition tout en s’appuyant sur nombre de photos d’archives, de reproductions d’œuvres et de documents d’époque présentés dans l’exposition. Cette publication inédite suit une logique chronologique où se déploient articles de fond et notices de synthèse. À cet exercice de restitution didactique du travail de recherche s’ajoute notamment une bibliographie raisonnée.

 

Organisation d’un colloque en partenariat avec le musée d’Orsay et les Archives nationales

Un colloque international « Le musée face à l’art de son temps. Bicentenaire du musée du Luxembourg, 1818-2018 » est organisé par le Centre Pompidou, le musée d’Orsay et les Archives nationales.


Équipe scientifique

Projet mené en partenariat avec le LabEx CAP, l’Université Paris 1, le Musée d’Orsay, les Archives nationales

 

Responsable scientifique : Nicolas Liucci-Goutnikov 

Chercheurs associés : Laurent Cazes, Chiara di Stefano 


Dans la boutique

Les cahiers du musée national d'art moderne - Hors-série n°5