Aller au contenu principal

Cinéma / Vidéo

Isidore Isou

10 nov. 2010

L'événement est terminé

Isidor Isou, "Traité de bave et d'éternité", 1951

Fondateur du lettrisme, Isidore Isou (1925-2007) tourne en 1951 un film-manifeste, qui, mêlant théorie et pratique, utilise la discrépance (dissociation de l'image et du son) et la ciselure (grattage de la pellicule) pour atteindre le but qu'il se fixe, « la destruction du cinéma ».

 

Ce nouveau désordre créatif inspirera, entre autres, des cinéastes de la Nouvelle Vague (Godard, Resnais…) et du cinéma indépendant américain (Brakhage).

Quand


10 nov. 2010
À partir de 19h

Cinéma 2 - Centre Pompidou, Paris