Aller au contenu principal
Résumé

En se référant à deux travaux de Foucault : "L'Archéologie du savoir" et un cours du collège de France du 3 mars 1982 consacré à la pratique de la lecture des anciens, Frédéric Gros donne quelques clés sur le rapport de Foucault à la lecture. Relevant sa fascination paradoxale de lecteur encyclopédique pour les textes de Sénèque sur la lecture qui préconise de lire peu mais s'imprégner de ses lectures, il établit ses quelques pratiques de lecture : la pratique des résumés d'oeuvres, non comme fin, mais comme support de réflexion, la pratique des florilèges et la pratique des citations. Dans ces pratiques, contraires à la pratique universitaire, la lecture philosophique n'est pas une lecture de compréhension, de connaissance de l'auteur, mais de méditation. La lecture comme exercice spirituel, appropriation, identification.

Information complémentaire

Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 22/11/2004

Intervenants Françoise Gaillard : animateur(s) / modérateur(s)
Frédéric Gros