Aller au contenu principal
Résumé

A la suite de l'intervention de François Noudelman sur l'aspect "militant" de Barthes, Françoise Gaillard offre ici quelques remarques sur son militantisme théâtral qui s'approche parfois du dogmatisme, sans que ce terme soit utilisé dans son sens péjoratif. Pour Françoise Gaillard, si l'on n'a pas lu les écrits de Barthes sur le théâtre, on oublie à quel point celui-ci avait un tempérament de polémiste. A travers d'une part son intérêt pour la tragédie antique, mais surtout pour la dramaturgie de Brecht, elle éclaire ici une facette du militantisme de Barthes.

Information complémentaire

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 18/01/2003

Intervenants Françoise Gaillard
Anne-Sophie Chazaud : animateur(s) / modérateur(s)