Aller au contenu principal
Résumé

L'immigration russe au 20ème siècle a été marquée par 3 vagues successives. Ces vagues d'immigration ont marqué la vie intellectuelle en France, principalement à Paris, où les écrivains russes bénéficiaient d'une liberté d'expression qui leur permettait de contourner la censure soviétique. Cet apport intellectuel n'a pourtant pas toujours été apprécié à sa juste valeur par l'intelligentsia française, particulièrement entre les deux guerres, alors que les persécutions soviétiques étaient peu connues en Occident. Les intellectuels russes issus de la 3ème vague d'immigration (Nekrassov, Heller…) ont principalement œuvré à cette prise de conscience et au bon accueil des écrivains dissidents par le public. D'après Nekrassov, l'un des plus grands crimes de l'Union soviétique a été de séparer les gens entre eux : séparation à l'intérieur du pays, séparation par l'exil, mais aussi séparation de la culture européenne.

Information complémentaire

Table ronde, Petite salle, Centre Pompidou, 26/11/2010

Intervenants Leonid Livak : animateur(s) / modérateur(s)
Nikita Struve
Tatiana Marchenko
Anne Coldefy-Faucard
Jean-Michel Guenassia
Cécile Vaissié