Aller au contenu principal
Résumé

Suite aux attentats de janvier 2015, Strasbourg a été la première ville de France à désigner un fonctionnaire chargé des questions de radicalisation. Eric Poinsot s'inspire du sociologue franco-iranien, Farhad Khosrokhavar pour qui la radicalisation est un processus qui fait se rejoindre une idéologie extrémiste (religieuse, politique ou sociale) et l'usage ou l'apologie de la violence. En effet, ce sont avant tout les situations de fragilité ou d'exclusion sociale qui rendent les personnes vulnérables à une offre de radicalité. La ville de Strasbourg s'est ainsi dotée d'un système de signalement, d'outils pratiques (kit pédagogique) et a mis en place une politique de soutien et d'accompagnement des familles afin de prévenir le phénomène de radicalisation.

Information complémentaire

Journée d'étude, Médiathèque André Malraux, 12/11/2018

Intervenants Eric Poinsot
Geneviève de Maupeou : animateur(s) / modérateur(s)