Aller au contenu principal
Résumé

L'histoire croisée des cultural studies et du marxisme mériterait d'être examinée à la lumière des inégalités environnementales : inégalités d'accès aux ressources, consolidation de la propriété capitaliste, pénalisation de l'usage des biens communs, environnement particulièrement dégradé réservé aux plus pauvres et aux noirs (comme en témoignent les mouvements pour la justice environnementale aux Etats-Unis...). Ainsi, les problématiques de race, de classe et de genre doivent être complétées par la dimension environnementale.

Information complémentaire

Colloque, 30/06/2016

Intervenants Razmig Keucheyan