Aller au contenu principal
Résumé

Entretiens avec 4 écrivains russes, qui ont choisi librement de s'exiler, pendant ou après la Pérestroïka. Leurs motivations sont multiples (départ pour raisons familiales, rejet de la guerre, désir de voir d'autres pays, d'autres cultures…). L'exil ne se traduit pas forcément par la nostalgie du pays d'origine. On peut se sentir chez soi dans un autre pays. En revanche, ces auteurs expriment souvent le regret de leur maison, leurs amis, la difficulté de rencontrer leurs lecteurs et d'écrire dans leur langue, loin de la Russie.

Information complémentaire

Table ronde, Petite salle, Centre Pompidou, 26/11/2010

Intervenants Sergueï Bolmat
Michel Parfenov : animateur(s) / modérateur(s)
Mikhaïl Chichkine
Irina Muravieva