Aller au contenu principal
Résumé

L'importance de l'œuvre de Maylis de Kerangal pour la « littérature du réel » n'est plus à démontrer. Ses textes, construits à partir d'expériences tangibles, interrogent différents modes de contact possibles entre l'écriture et la réalité de la vie.

 

Qu'il s'agisse du métier de peintre, du vaste chantier de construction d'un pont ou de la course contre la montre que représente une transplantation cardiaque, l'autrice découvre et explore des lieux et domaines souvent inconnus, des lieux que l'on n'aurait pas cru romanesques avant elle.

 

Les romans qu'elle tire de ces investigations sont pleins de mouvement, d'une amplitude et d'un phrasé hors-normes. Pour le lecteur, ils forment une mine d'informations et d'usages du monde (parfois même au sens littéral, comme dans son reportage Kiruna, sur une exploitation minière à ciel ouvert).

Information complémentaire

Lecture, Forum, Centre Pompidou, 28/02/2020

Intervenants Yann Nicol : animateur(s) / modérateur(s)
Maylis de Kerangal