Aller au contenu principal
Résumé

Le "consentement meurtrier" - titre d'un ouvrage de Marc Crépon - désigne ici le consentement à mourir et faire mourir "pour la patrie", attitude largement partagée au début de la Grande Guerre. Encouragé par la propagande et la publicité, ce patriotisme a pourtant rencontré une certaine opposition, illustrée par de grandes voix, comme celles de Romain Rolland ou Jean Jaurès. Les polémiques portant sur la justice militaire, le financement et la conduite de la guerre, sont également évoquées.

Information complémentaire

Petite salle, Centre Pompidou, 27/01/2014

Intervenants Henri Dougier
Didier Daeninckx
Marc Crépon
Rémy Porte
Corinne François-Denève : animateur(s) / modérateur(s)