Aller au contenu principal
Résumé

Françoise Collin, dans le cadre du colloque consacré à Hannah Arendt, livre une réflexion concernant la notion de violence en politique, principalement sur le totalitarisme dans l'oeuvre de la philosophe. Elle s'interroge quant aux intéractions/relations entre les hommes au sein de la société et sur l'"Agir", acte indispensable pour le maintien de la démocratie.

Information complémentaire

Conférence - Débat, Petite salle, Centre Pompidou, 24/11/2006

Intervenants Perrine Simon-Nahum : animateur(s) / modérateur(s)
Françoise Collin