Aller au contenu principal
Résumé

Il n'y a jamais eu autant de personnes déplacées dans le monde depuis la deuxième guerre mondiale. De ce fait, les bibliothèques, promotrices de la culture, devraient être considérées comme des actrices de l'interculturalité. Leurs missions premières intègrent cette notion (accueillir tous les publics sans exclusion). Cependant, certaines voix s'élèvent (comme “critlib” aux Etats-Unis) pour dénoncer la fausse neutralité des bibliothèques qui, selon elles, reflètent les inégalités, l'ethnocentrisme et les déséquilibres de pouvoir.

Avec : Florence Salanouve, Conservateur des bibliothèques, Université Nice Sophia Antipolis.

Information complémentaire

Journée d'étude, Médiathèque François Mitterrand - Les Capucins, 08/06/2017

Intervenants Florence Salanouve