Aller au contenu principal
Résumé

Le travail, la militarisation ou les migrations sont autant de phénomènes internationaux où la perspective du genre a été prise en compte. Introduire cette notion dans la recherche en Relations Internationales paraît donc essentielle car il s'agit d'une variable transversale qui permet l'élargissement des frontières de la discipline. C'est aussi un moyen de réintégrer la place et le point de vue des femmes dans des processus qui les concernent et dont elles sont pourtant souvent exclues.

Information complémentaire

Petite salle, Centre Pompidou, 15/02/2016

Intervenants Isabelle Giraud
Yveline Nicolas
Simon Tordjman
Marie-France Chatin : animateur(s) / modérateur(s)
Dans le cadre de la série Enjeux internationaux, 30-04-2014
Enjeux globaux, nouveaux équilibres Nord-Sud, conflits inédits, régulations internationales, espionnage post-moderne, diplomatie culturelle et soft power… Notre monde subit des métamorphoses évidentes, qui ne sont pas toujours faciles à décrypter. Ce nouveau cycle s'intéresse aux questions internationales sous l'angle de la géopolitique, de la stratégie, de la diplomatie et aussi à travers des regards plus ouverts sur la culture, les sciences sociales, l'art, l'histoire.
30/04/2014