Aller au contenu principal
Résumé

Etre un dessinateur d'actualité ou un caricaturiste, suppose une certaine liberté, une ouverture d'esprit et une connivence avec le lecteur avec lequel on partage des codes ou des repères. Que deviennent ces codes et ces repères à l'heure d'internet ? En effet, la circulation sur la toile rompt le contrat de connivence et les caricatures, par définition, ne peuvent être consensuelles. Quel est l'avenir du dessin de presse après l'attentat contre Charlie Hebdo? Que devient la liberté de penser, de critiquer ? comment éviter l'écueil de l'autocensure et trouver un nouveau langage, de nouveaux supports ?

Information complémentaire

Colloque, Petite salle, Centre Pompidou, 09/01/2016

Intervenants François Forcadell : animateur(s) / modérateur(s)
Maël Nonet
Christian Delporte
Thibaut Soulcié