L'œuvre 24 heures de la vie d'une femme ordinaire. Réalités / Fantasmes - Centre Pompidou

L'œuvre

24 heures de la vie d'une femme ordinaire. Réalités / Fantasmes

concept.resource

Reproduction d'une œuvre

Crédit photographique : © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Dist. RMN-GP
© Adagp, Paris

À propos de l'œuvre

Michel Journiac (1943 - 1995)

24 heures de la vie d'une femme ordinaire. Réalités / Fantasmes

1974

Epreuves gélatino-argentiques

54,2 x 51,2 cm

48 cm (hors marge)

24 éléments : 2 séries de 12 épreuves gélatino-argentiques encadrées

Achat, 2010

Numéro d'inventaire : AM 2010-219 (1-24)

En savoir plus

Cartel développé du Musée national d'art moderne, rédigé dans le cadre de l'accrochage des collections contemporaines, 2018

Avec Gina Pane, Michel Journiac est l’un des représentants majeurs de l’art corporel en France. Il se met en scène pour parler de l’inscription sociale du corps, qu’il soit souffrant ou source de désir. Pour cette « action photographique », il se travestit en femme et surjoue la journée type d’une femme au foyer, ainsi que les figures qu’elle rêve d’incarner. Les gestes ritualisés et banals des tâches ménagères contrastent avec ses fantasmes (prostituée, communiante, strip-teaseuse, veuve…). L’artiste parodie les clichés véhiculés par la presse féminine, qui installe les femmes dans cet ass...

 lire la suite

Service de la médiation

Autres reproductions de l'œuvre