Skip to main content
Summary

Philippe Djian a écrit son premier livre dans une cabine de péage d'autoroute, 50 contre 1 (1981), et il vient de publier Oh... en se glissant dans la peau d'une femme à la veille de la cinquantaine. Devenu une icône avec le succès de 37°2 le matin (1985) et un parolier à la mode en écrivant des chansons pour Stephane Eicher, il tient le cap: produire à la seule force de la langue, un monde réel et infréquentable, celui de la famille comme microcosme et laboratoire de la folie, des gens « ordinaires » gangrené de névroses.

Additional information

Conversation - Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 18/03/2013

Speakers Jean-Baptiste Harang
Philippe Djian
As part of the serie La création à l'oeuvre
Quelle que soit l'expression artistique, l'acte de création reste toujours, pour ceux qui le reçoivent, une énigme. Il est à la fois de l'ordre du surgissement et de celui de la construction, puisqu'une oeuvre est à la fois unique et singulière mais qu'elle s'épanouit également dans le temps. Telle est la formidable tension qui existe entre la puissance de l'acte de création, pris pour lui-même, et la manière dont il s'inscrit dans un cheminement artistique qui se déroule dans la durée, que l'artiste porte en lui et construit tout au long de sa vie. Alors, qu'est-ce que créer ? Comment comprendre le processus de la création artistique ? Ces rencontres nous donneront l'occasion d'entendre des artistes parler de leur acte de création, en littérature, peinture, photographie, composition musicale, mise en scène, cinéma. Ils évoqueront leur parcours, leurs grandes références artistiques, leurs sources d'inspiration mais aussi leurs réalisations, ce qui les a poussés à s'y engager en choisissant une expression personnelle.