Aller au contenu principal
Résumé

Sylvie Germain est née en 1954 à Châteauroux. Au cours de ses études de philosophie elle a pour professeur Emmanuel Levinas. Son mémoire de maîtrise porte sur la notion d'ascèse dans la mystique chrétienne et sa thèse de doctorat a pour thème le visage. En 1985, elle publie son premier roman "Le Livre des nuits". De 1986 à 1993 elle s'installe à Prague et publie durant cette période "Jours de colère" qui obtient le prix Femina en 1989. Son oeuvre forte et singulière est composée, à ce jour, de près d'une trentaine de livres, romans et essais. Ils sont marqués par une aspiration à un au-delà du réel, une quête pour comprendre le sens métaphysique des souffrances humaines. Il y est question de la misère et du mal qui habitent l'univers mais, chaque fois, une illumination donne sens au malheur et aux humiliations. Certains livres mettent l'accent sur la dimension proprement religieuse de cette quête comme "L'Enfant méduse", d'autres sont nourris de références bibliques tel "Tobie des marais". Par des transfigurations et une mythologie nouvelle, l'Histoire est souvent mise à contribution. Le thème de l'effacement, de la disparition progressive des êtres, des choses, de la mémoire, revient dans plusieurs de ses récits et en particulier dans son dernier roman "Hors champ".

Information complémentaire

Conversation - Rencontre, Petite salle, Centre Pompidou, 01/03/2010

Intervenants Sylvie Germain
Xavier Houssin
Dans le cadre de la série Ecrire, écrire, pourquoi ?, 01-01-2008
Chaque mois, la Bibliothèque publique d'information propose, à travers ce cycle, une rencontre avec un écrivain français ou étranger. Des entretiens approfondis inviteront à une réflexion sur l'acte d'écrire, ses facteurs déclenchants, l'univers de l'auteur, son cheminement personnel et intellectuel, la raison d'être de l'écriture.
01/01/2008